Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » Climat : Des chercheurs du Canada, du Maroc et du Niger se mobilisent
Retour aux actualités

Projet soutenu par l’Initiative de recherche internationale sur l’adaptation aux changements climatiques

Climat : Des chercheurs du Canada, du Maroc et du Niger se mobilisent

Version imprimable
20 juin 2011 // par Julie Martineau
rss

En vue d’aider l’Afrique de l’Ouest et le Canada à composer avec la variabilité du climat, les professeurs Taha B.M.J. Ouarda du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS et Driss Ouazar de l’Université Mohammed V-Agdal, au Maroc, chercheront à identifier les stratégies d’adaptation les plus appropriées pour mieux faire face aux changements climatiques. D’une durée de cinq ans, leur programme de recherche « Faire-face aux changements ensemble » (FACE), qui bénéficie d’une subvention de 2,5 millions de dollars, est un des cinq projets financés par l’Initiative de recherche internationale sur l’adaptation aux changements climatiques (IRIACC), coordonnée par le Centre de recherches pour le développement international (CRDI).

Selon les projections climatiques et l’évolution historique, le Canada et l’Ouest africain sont au nombre des régions du monde qui sont ou seront les plus touchées par les changements climatiques, tant en ce qui a trait à la température qu’aux précipitations. C’est pourquoi, dans le cadre de ce projet, des chercheurs d’institutions canadiennes, marocaines et nigériennes étudieront la relation entre la répartition des ressources hydriques, la variabilité du climat ainsi que les risques pour la santé et les systèmes naturels et humains. Ils s’intéresseront aux phénomènes météorologiques extrêmes, à la rareté ou à l’abondance des précipitations de même qu’à leur incidence sur la santé des populations, la sécurité alimentaire et la viabilité et la résilience des infrastructures hydriques. De plus, un volet du projet se concentrera uniquement sur l’intégration, le transfert et l’application des connaissances engendrées.

En plus d’enrichir et de rendre plus accessibles les connaissances sur les changements climatiques, le programme FACE permettra d’identifier les zones et les populations vulnérables en vue d’accroître la prévention vis-à-vis les risques hydroclimatiques et la surveillance sanitaire et environnementale. Il contribuera également à l’élaboration de politiques publiques favorisant l’adaptation et accordera une grande importance à la formation de personnel hautement qualifié.


À l'arrière, le professeur Taha B.M.J. Ouarda.Un réseau international d’experts

Codirigée par les professeurs Taha B.M.J Ouarda et Driss Ouazar, l’équipe de recherche du programme FACE réunit des experts dans le domaine des sciences naturelles et du génie, des sciences sociales et de la santé. Elle collaborera de différentes façons avec des partenaires gouvernementaux, de la société civile et du secteur privé.

Spécialiste en génie civil et méthodes computationnelles, le professeur Driss Ouazar dirige le Laboratoire d’analyse des systèmes hydrauliques à l’École Mohammadia d’Ingénieurs. Ses recherches portent sur les techniques de calcul pour des applications techniques ainsi que sur la conception et l’analyse scientifiques se rapportant aux ressources hydriques.

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en estimation des variables hydrologiques, le professeur Ouarda a mis au point plusieurs méthodes de prévision des évènements hydrométéorologiques extrêmes et de modélisation des variables hydrométéorologiques dans des milieux changeants ainsi que plusieurs logiciels. Il a dirigé des projets d’envergure mondiale portant entre autres sur l’analyse environnementale et les liens entre l’évolution du climat, l’environnement et la santé publique.

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Nouveau modèle géologique pour Vénus et la Terre archéenne ...

Webzine

Une diplômée utilise la photo-électro-catalyse pour dépolluer les eaux usées ...

Webzine

Une diplômée améliore les outils de modélisation hydrologique pour mieux prévoir le débit des rivières ...

Webzine

Infrastructure de calibre mondial pour prévenir l’érosion du littoral ...

Webzine

Congrès international IGARSS 2014 : la télédétection au service de l'énergie ...