Logo INRS
English
Retour aux actualités

Mention d'honneur

David Yergeau se démarque au GAC-MAC

Version imprimable
31 juillet 2012 // par Jean-Daniel Bourgault
rss

 


La conférence conjointe annuelle du GAC-MAC (Geological Association of Canada / Mineralogical Association of Canada) se tenait à St-John’s (Terre-Neuve) du 27 au 29 mai derniers. Dans le cadre de cet évènement, les organisateurs remettent traditionnellement les Jerome H. Remick III Poster Awards pour des affiches présentées par des étudiants. Parmi les participants, des prix et des mentions d’honneur sont attribués par un jury.

 

Notre collègue David Yergeau (photo), étudiant au doctorat dirigé par le professeur associé Patrick Mercier-Langevin (CGC) et codirigé par le professeur Michel Malo (INRS) et le professeur associé Benoît Dubé (CGC), figure cette année au tableau des mentions d’honneur pour son affiche intitulée The Westwood deposit, southern Abitibi greenstone belt: A “hybrid” or “transitional” Archean gold deposit.

 

Le dépôt Westwood (~ 3,7M oz d'or) fait partie du camp minier de Doyon-Bousquet-LaRonde qui se trouve dans la partie orientale du Groupe de Blake River, dans le sud de la ceinture de roches vertes de l'Abitibi, soit environ à mi-chemin entre Rouyn-Noranda et Val-d’Or. Le dépôt est encaissé dans les roches volcaniques de la Formation de Bousquet. Le dépôt se compose de trois corridors minéralisés distincts qui sont empilés du nord (base) au sud (haut) et qui présentent divers styles contrastés de minéralisation aurifère.

 

L’étude du dépôt Westwood et de son environnement représente une occasion unique de tester l'hypothèse d'un continuum entre les minéralisations associées à une intrusion syn-volcanique et les lentilles de sulfures massifs aurifères, et donc de contribuer à une meilleure compréhension des systèmes hydrothermaux magmatiques aurifères de l'Archéen. Les connaissances acquises dans le cadre de ce projet contribueront à améliorer les modèles d'exploration pour l’or (Au) et les gisements de métaux de base (« VMS deposits ») dans la ceinture de roches vertes de l'Abitibi et ailleurs.

 

Le projet de doctorat de David est réalisé en collaboration avec la minière Iamgold et le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec.

 

Le Fond Jérôme H. Remick III de l'Association géologique du Canada (GAC) a été créé en 1994 grâce à une somme d’argent donnée par Jerome H. Remick III, membre de longue date et ancien président du comité du membership de la GAC. Un des objectifs du concours d'affiches JH Remick est de prendre acte de l'utilisation croissante des affiches comme véhicule de communication scientifique légitime et valable de le monde des géosciences, et d'y encourager des normes élevées de qualité. ♦

 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Nouveau modèle géologique pour Vénus et la Terre archéenne ...

Webzine

Une diplômée utilise la photo-électro-catalyse pour dépolluer les eaux usées ...

Webzine

Une diplômée améliore les outils de modélisation hydrologique pour mieux prévoir le débit des rivières ...

Webzine

Infrastructure de calibre mondial pour prévenir l’érosion du littoral ...

Webzine

Congrès international IGARSS 2014 : la télédétection au service de l'énergie ...