Logo INRS
English
Retour aux actualités

Canot à glace sur le fleuve Saint-Laurent

C'est parti pour la saison 2015 de l'équipe Fastoche!/INRS

Version imprimable
16 janvier 2015 // par Jean-Daniel Bourgault
rss

L’équipe de canot à glace Fastoche/INRS a lancé hier soir, 15 janvier, sa saison 2015 lors d'un 5 à 7 qui s’est tenu dans le hall de l'édifice INRS à Québec, et ce, en présence de nombreux partisans. Les membres de l’équipe ont d'ailleur profité de cette occasion rêvée pour initier de nombreux néophytes aux techniques de base de ce sport extrême national. Environ 75 personnes étaient présentes, dont plusieurs ont contribué directement ou indirectement au succès de la soirée (Sandwicherie Fastoche, INRS, Association étudiante AECETE,  Commission géologique du Canada, etc.). Un tirage d’équipements de la marque Columbia (le 3e commanditaire de l’équipe) a eu lieu durant la soirée.

 

La saison 2015 comprend pas moins de sept courses :

  • 24 janvier à Portneuf
  • 31 janvier à Rimouski
  • 8 février à Québec (la course du Carnaval)
  • 14 février à l’Île aux Coudres
  • 21 février à Montréal
  • 28 février à Sorel-Tracy  
  • 7 mars à Québec

 

L’équipe Fastoche / INRS est composée d’Andréanne Boucher, Anne-Marie Beauchamps, Gabriel Piette Lauzière, Nicolas Piette Lauzière et Samuel Simard.

 

Pour en savoir plus : http://canotaglace.com/

 

 

La longue tradition du canot à glace

Jadis un moyen de transport essentiel en hiver pour traverser le fleuve Saint-Laurent, le canot à glace est devenu aujourd'hui un loisir, très exigeant physiquement, haut en couleur et se rapprochant le sport extrême. La pratique du canot à glace sur le fleuve Saint-Laurent a été désignée comme élément du patrimoine immatériel par le gouvernement du Québec.

 

Pourquoi l’INRS s’est-elle jointe à la Sandwicherie Fastoche pour appuyer financièrement une équipe de canot à glace?

Tout d’abord, plusieurs étudiants actuels et anciens ainsi que des membres du personnel de recherche pratiquent ce sport depuis plusieurs années.

 

De plus, parmi les domaines d’expertise du Centre Eau Terre Environnement, on retrouve en haut de la liste, justement, le fleuve Saint-Laurent et l’hiver. Depuis 1970, plus d’une centaine de rapports, thèses, mémoires et articles scientifiques ont été publiés par les chercheurs du Centre, tant sur les aspects physiques que sur les apports toxiques, par exemple. De nombreux experts actuels, tant au fédéral que dans d’autres secteurs, ont été formés par l’INRS et le sont toujours. Actuellement, les professeurs Yves Secretan, spécialiste en hydro-informatique, et Janette Frandsen, spécialiste en érosion côtière, ainsi que plusieurs autres, poursuivent sur cette lancée. Le fleuve, c’est un peu notre terrain de jeu.

 

Et l’hiver nous préoccupe tout autant depuis les travaux du professeur HG Jones, un spécialiste de la chimie de la neige, dans les années 1970, jusqu’aux récentes analyses du couvert nival des professeurs Karem Chokmani et Monique Bernier. Ce ne sont là que quelques experts; plusieurs autres sont aussi impliqués dans des travaux scientifiques liés à l’hiver.

 

Le Centre Eau Terre Environnement est également un membre très actif du Centre d’études nordiques (CEN) et du tout nouvel Institut nordique du Québec. Bref, l’hiver, c’est aussi notre domaine d’expertise.

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Nouveau modèle géologique pour Vénus et la Terre archéenne ...

Webzine

Une diplômée utilise la photo-électro-catalyse pour dépolluer les eaux usées ...

Webzine

Une diplômée améliore les outils de modélisation hydrologique pour mieux prévoir le débit des rivières ...

Webzine

Infrastructure de calibre mondial pour prévenir l’érosion du littoral ...

Webzine

Congrès international IGARSS 2014 : la télédétection au service de l'énergie ...