• Accueil
  • » Actualités
  • » L’INRS aura un nouveau laboratoire environnemental financé par la FCI et le MELS
Retour aux actualités

De la décontamination à la valorisation

L’INRS aura un nouveau laboratoire environnemental financé par la FCI et le MELS

Version imprimable
24 janvier 2011 // par Julie Martineau
rss

La professeure Satinder Kaur Brar du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS disposera d’une nouvelle infrastructure de recherche afin de mettre au point des technologies efficaces pour éliminer de nouveaux types de contaminants présents dans les eaux usées et les boues d’épuration en vue de les valoriser de manière sécuritaire. Le Fonds des leaders de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) et le ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS) ont consenti chacun une subvention de 192 843 $ pour la mise en place du laboratoire de bioprocédés et de formulations de nanoenzymes, un projet totalisant plus d’un demi-million de dollars.

 

Actuellement, les procédés de traitement des eaux usées ne permettent pas d’éliminer complètement certains composés toxiques, par exemple les perturbateurs endocriniens, les produits pharmaceutiques et de soins personnels. Grâce à l’établissement du laboratoire de bioprocédés et de formulations de nanoenzymes, l’équipe de la professeure Brar pourra mettre au point des stratégies novatrices de détoxication et de valorisation des eaux usées industrielles et municipales. En plus d’optimiser le traitement des boues d’épuration, ce laboratoire permettra d’analyser, de transformer et de formuler des enzymes utiles pour éliminer les contaminants et produire des bioproduits. De plus, il servira à élaborer de nouvelles méthodes d’analyse pour évaluer la toxicité des nanoparticules de plus en plus présentes dans l’environnement.

 

« Les travaux en biotechnologie environnementale menés par la professeure Brar et son équipe enrichiront non seulement nos connaissances, mais apporteront des solutions concrètes à des préoccupations très actuelles en santé publique et en environnement, deux priorités de recherche de l’INRS », souligne le directeur général de l’INRS, monsieur Daniel Coderre.

 

La professeure Satinder Kaur Brar du Centre Eau Terre Environnement de l’INRS possède une solide expertise en microbiologie industrielle, chimie environnementale, valorisation des déchets en produits à haute valeur ajoutée, contrôle et élimination des polluants organiques, de même qu’en développement et transfert de technologies environnementales.

 

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Nouveau modèle géologique pour Vénus et la Terre archéenne ...

Webzine

Une diplômée utilise la photo-électro-catalyse pour dépolluer les eaux usées ...

Webzine

Une diplômée améliore les outils de modélisation hydrologique pour mieux prévoir le débit des rivières ...

Webzine

Infrastructure de calibre mondial pour prévenir l’érosion du littoral ...

Webzine

Congrès international IGARSS 2014 : la télédétection au service de l'énergie ...