Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » Optimiser les modèles géologiques pour une gestion durable des ressources
Retour aux actualités

Nouvelle Chaire de recherche du Canada à l’INRS

Optimiser les modèles géologiques pour une gestion durable des ressources

Version imprimable
31 mars 2014 // par Gisèle Bolduc
rss

L’étape de la modélisation géologique est reconnue comme la source principale d’erreur dans l’estimation et la gestion des ressources souterraines. Le professeur Erwan Gloaguen du Centre Eau Terre Environnement se propose d’améliorer la justesse de ces modèles pétrophysiques tridimensionnels et d’en évaluer l’incertitude au sein de la nouvelle Chaire de recherche du Canada en assimilation de données géophysiques et géologiques pour la modélisation géologique stochastique. Ce type de recherche est crucial au Québec en cette période de développement minier dans le Nord, mais aussi dans le contexte de l’exploration des réservoirs d’hydrocarbures non conventionnels, ainsi que dans l’effort de la caractérisation régionale des aquifères.

 

Se situant au confluent de la géophysique, de la géostatistique, de la géologie et de l’hydrogéologie, les travaux de cette Chaire permettront notamment d’optimiser l’intégration de données de sources multiples dans le but d’améliorer la qualité des modèles géologiques en 3D. Avec son équipe, le professeur Gloaguen cherche à mettre au point des méthodes plus précises et raffinées afin de mieux estimer les variables géologiques des sites ayant un intérêt environnemental ou économique. Une meilleure simulation numérique entraînera une réduction des impacts environnementaux et des coûts de caractérisation géologique.

 

Novatrices tant sur le plan théorique, méthodologique qu’algorithmique, les recherches menées par l’équipe du professeur Gloaguen auront des retombées importantes dans les domaines de la gestion et de la protection des ressources en eau souterraine, de l’exploration minière et pétrolière, sans oublier l’évaluation du potentiel de stockage du CO2 et de la géothermie profonde au Québec.

 

« En plus de favoriser le transfert de nouvelles technologies vers les milieux de pratique, la Chaire accordera aussi une grande importance à la formation en vue d’accroître l’expertise canadienne en modélisation géologique stochastique. Cette approche probabiliste est un outil essentiel pour assurer une gestion durable des ressources et gérer l’aménagement du territoire en fonction des risques », soutient le professeur Gloaguen, une étoile montante dans le domaine de la caractérisation des ressources. ♦

 

Notes biographiques du titulaire

Détenteur d’un doctorat en géophysique appliquée et géostatistique de l’École Polytechnique de Montréal, le professeur Gloaguen a notamment été associé de recherche à l’Université Princeton et à l’Université McGill avant de joindre le Centre Eau Terre Environnement de l’INRS en 2007. Spécialiste de l’intégration statistique de données géologiques et géophysiques, il a cofondé l’Association d’hydrogéophysique du Québec dans le but d’accroître les liens entre le milieu universitaire, les agences gouvernementales et les firmes de génie conseil en environnement. Il a aussi mis en place le laboratoire d’imagerie et d’acquisition des méthodes géologiques et géophysiques.

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Nouveau modèle géologique pour Vénus et la Terre archéenne ...

Webzine

Une diplômée utilise la photo-électro-catalyse pour dépolluer les eaux usées ...

Webzine

Une diplômée améliore les outils de modélisation hydrologique pour mieux prévoir le débit des rivières ...

Webzine

Infrastructure de calibre mondial pour prévenir l’érosion du littoral ...

Webzine

Congrès international IGARSS 2014 : la télédétection au service de l'énergie ...