Logo INRS
English
  • Accueil
  • » Actualités
  • » Six étudiants de l'INRS font bonne figure au défi AQUA HACKING 2016
Retour aux actualités

4e place pour l'équipe H2EAU

Six étudiants de l'INRS font bonne figure au défi AQUA HACKING 2016

Version imprimable
26 octobre 2016 // par Mathilde Renaud
rss

En partant de gauche de la photo : Sarah Goubet, Marie-Ève Jean et Etienne Foulon; en partant de la droite : Yohann Chiu et Charles Gignac; absent de la photo : François Clayer (©AquaHacking)


Le 7 octobre dernier, dans le cadre du Sommet AQUA HACKING 2016 Unis pour le Saint-Laurent, le grand gagnant du Défi AquaHacking 2016 a été annoncé parmi les cinq équipes finalistes. Une équipe composée d'étudiants du Centre Eau Terre Environnement de l'INRS a pris la 4e place au classement.

 

AquaHacking est une initiative de la Fondation de Gaspé Beaubien pour léguer des sources d’eaux saines aux générations futures. Le défi AquaHacking réunit quant à lui des jeunes concepteurs numériques, experts technologiques et des experts de l’eau dans le but de développer des applications (web ou mobiles) visant à résoudre un enjeu lié à l’eau. Durant plusieurs mois, les équipes ont développé des solutions technologiques permettant de mieux préserver le fleuve Saint-Laurent.

 

L'équipe H2EAU de l'INRS était composée de six étudiants au doctorat en sciences de l'eau :

 

- Yohann Chiu (sous la direction du professeur Fateh Chebana)

- François Clayer (sous la direction du professeur Charles Gobeil)

- Charles Gignac (sous la direction des professeurs Monique Bernier et Karem Chokmani)

- Marie-Ève Jean (sous la direction de la professeure Sophie Duchesne)

- Étienne Foulon (sous la direction du professeur Alain Rousseau)

- Sarah Goubet(sous la direction des professeurs Isabelle Laurion et Karem Chokmani)

 

Dans le but de contribuer à la préservation du Saint-Laurent, ils ont développé l’application web GO-Explo, qui encourage l’exploration, la protection et la valorisation des richesses du fleuve à des fins éducatives et récréatives. Leur 4e place leur a valu une bourse de 3 000 $, un an de soutien par l’écosystème IBM et 2 heures de consultation auprès de professionnels en finances, marketing et juridique. 

 

Pour plus d'information : http://aquahacking.com/salle-de-presse/defi-aquahacking-2016-cinq-finalistes-cinq-gagnants

Voir aussi: http://www.strategiessl.qc.ca/87-actualites/649-go-explo-une-application-ludique-educative-et-sociale-pour-se-reapproprier-le-fleuve

 

Toutes nos félicitations!

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Nouveau modèle géologique pour Vénus et la Terre archéenne ...

Webzine

Une diplômée utilise la photo-électro-catalyse pour dépolluer les eaux usées ...

Webzine

Une diplômée améliore les outils de modélisation hydrologique pour mieux prévoir le débit des rivières ...

Webzine

Infrastructure de calibre mondial pour prévenir l’érosion du littoral ...

Webzine

Congrès international IGARSS 2014 : la télédétection au service de l'énergie ...