Logo INRS
English
Retour aux actualités

Des étudiants de l’INRS se distinguent

Version imprimable
30 novembre 2008
rss

Au cours des dernières semaines, plusieurs étudiants de l’INRS se sont illustrés par la qualité de leurs écrits et par leur talent en vulgarisation.

 

Meilleure thèse de doctorat 2008 dans le domaine des sciences naturelles et génie au Québec

L’Association des doyens des études supérieures au Québec a remis le Prix de l’ADESAQ, catégorie sciences naturelles et génie, à M. Amine Maaref, diplômé au doctorat en télécommunications pour sa thèse Applications of Random Matrix Theory to the Performance Analysis of Wireless MIMO Communication Systems, réalisée sous la supervision de la professeure Sonia Aïssa du Centre Énergie Matériaux Télécommunications de l’INRS. C’est la première fois qu’un diplômé de l’INRS reçoit ce prix reconnaissant l’excellence de sa thèse de doctorat jugée la meilleure dans cette catégorie au Québec.

 

Des écrits scientifiques primés

Elena Konstantonivskaia, associée de recherche, et Jimmy Poulin, étudiant à la maîtrise en sciences de la terre ont reçu le David Elliot Award for best paper remis par la Structural Geology and Tectonics Division de l'Association géologique du Canada pour leur article intitulé Transfer zones and fault reactivation in inverted rift basins; insights from physical modelling et publié en août 2007 dans Tectonophysics. Ils sont tous deux membres de l’équipe du professeur Lyal Harris du Centre Eau Terre Environnement.

 

Excellence en vulgarisation scientifique

Christiane Dupont, étudiante à la maîtrise en sciences de l’eau au Centre Eau Terre Environnement de l’INRS, a remporté un des prix du Concours de vulgarisation scientifique de l’Acfas pour son article Les mares nordiques : bien plus que de simples flaques d’eau. Ses recherches, réalisées sous la direction de la professeure Isabelle Laurion, portent sur la biodiversité et les émissions de gaz à effet de serre produits par les mares nordiques du Nunavik et du Nunavut.

 

Lors de la 6e édition du Lab-oratoire public, un concours de vulgarisation des connaissances, trois étudiants du Centre Eau Terre Environnement se sont démarqués. Josée-Anne Majeau et Jean-Philippe Chenel, tous deux étudiants au doctorat en sciences de l’eau, ont remporté le Prix EXFO du Lab-oratoire public de l’ÆLIÉS, soit le 1er prix dans la catégorie Sciences et génie pour leur présentation intitulée Une ressource « renouvelable », dans nos égouts? Leurs travaux, réalisés sous la direction du professeur Rajeshwar Dayal. Tyagi, portent sur les biotechnologies environnementales liés à l'assainissement et à la mise en valeur des boues d'usines d'épuration.

 

Dans cette même catégorie, Samuel Bolduc, étudiant à la maîtrise en sciences de l’eau, a obtenu le 3e prix du jury, soit le Prix du Ministère des Ressources naturelles et de la faune, pour sa présentation ayant pour titre Contrôler les eaux de la pluie à la source : le rôle du citoyen dans la gestion des eaux pluviales pour limiter les impacts associés à un environnement en évolution. Ses recherches, réalisées sous la direction du professeur Alain Mailhot, portent sur l’impact des changements climatiques sur les infrastructures urbaines d’aqueduc et d’égouts.

 

Toutes nos félicitations aux lauréats!

Actualités

Les plus consultées

Consultez notre webzine

PlanèteINRS.ca

Webzine

Nouveau modèle géologique pour Vénus et la Terre archéenne ...

Webzine

Une diplômée utilise la photo-électro-catalyse pour dépolluer les eaux usées ...

Webzine

Une diplômée améliore les outils de modélisation hydrologique pour mieux prévoir le débit des rivières ...

Webzine

Infrastructure de calibre mondial pour prévenir l’érosion du littoral ...

Webzine

Congrès international IGARSS 2014 : la télédétection au service de l'énergie ...