Logo INRS
English

Primary links

By jeanmichel.theriault - Posted on 15 avril 2011

Laboratoire d'électrotechnologies environnementales et procédés oxydatifs (LEEPO)

Ce laboratoire vise le développement de techniques électrolytiques et de procédés oxydatifs afin d’améliorer les systèmes de traitement des eaux usées municipales et industrielles ou remplacer les technologies conventionnelles peu efficaces pour enlever les contaminants organiques réfractaires, inorganiques et microbiens.

Version imprimable

Pour en savoir plus

Site web du LEEPO

Personnes-ressources

Patrick Drogui
Responsable scientifique
Téléphone : 418 654-3119
Télécopie : 418 654-2600
patrick.drogui@ete.inrs.ca

Carole Parent
Agente de valorisation
Téléphone : 418 654-2531
Télécopie : 418 654-2600
carole.parent@ete.inrs.ca

 

 

4 thématiques de recherche

 

1. Électrochimie analytique (Voltampérométrie)

Identifier les électrodes les plus appropriées à la dégradation des polluants réfractaires (ex. composés phénoliques, HAP, composés organochlorés, dioxines, pesticides, métabolites de médicaments, etc.) et conceptions d’unités électrolytiques;

 

2. Développement de procédés de traitement par électro-oxydation/électrodéposition (EO-ED)

Exploitation des effets direct/indirect du courant électrique lors de l’électrolyse en vue d’éliminer divers types de polluants (perturbateurs endocriniens, métaux toxiques, germes pathogènes). Application potentielle pour le prétraitement oxydatif et le traitement tertiaires des eaux;

 

3. Développement de procédés de traitement par électrocoagulation/électrofloculation (EC-EF)

Traitement de clarification, de désinfection et de déphosphatation simultanée des eaux par voie électrolytique (enlèvement des colloïdes, métaux, huiles et graisses, MES, turbidité, bactéries, etc.). Traitement de polissage;

 

4. Développement de procédés de traitement électromembranaire (EM)

Mise au point de technologie couplées : combinaison de techniques électrochimiques et membranaires pour l’élimination optimale des micropolluants organiques et inorganiques réfractaires. L’électrolyse oxyde plus facilement les petites impuretés, alors que l’ultrafiltration élimine plus facilement les grosses particules.