Logo INRS
English

By anne-marie.dubois - Posted on 03 octobre 2017

Version imprimable

Expertises

 
Océanographie physique
 
418 654-3764
418 654-2600
 
490, rue de la Couronne
Québec (Québec)
G1K 9A9
 
 
 
 
 

 

Intérêts de recherche

 

En océanographie physique, le professeur Gratton étudie la circulation et les processus de mélange en milieux estuariens et côtiers, les ondes et marées internes, les processus d'ajustement des masses d'eau et la dynamique des zones frontales. Il s'intéresse également à la détermination de l'impact des processus physiques sur la production biologique et à la modélisation mathématique et statistique (krigeage).

 

 

Biographie

 

Formation universitaire

M.Sc. Océanographie, Université du Québec à Rimouski

Ph.D. Physique (Océanographie), Université de Colombie Britannique

 

Le professeur Gratton a travaillé à l'INRS-Océanologie (depuis lors devenu l'ISMER)  avant de joindre le Centre Eau Terre Environnement.

 

 

Équipe et réseaux

 

Support à la recherche :
BÉLANGER Claude, associé de recherche

Étudiante à la maîtrise : 
TREMBLAY Fannie
 

Réseaux

Groupe de recherche en dynamique des fluides géophysiques

Membre, Centre Québec-Océan  (Groupe interinstitutionnel de recherche océanographiques du Québec, ex-GIROQ)

Responsable de l'équipe Modélisation de la réponse des écosystèmes des mers glacées aux changements climatiques (Centre Québec-Océan)

Membre du réseau des centres d'excellence ArcticNet

Membre du réseau Canadian Arctic Shelf Exchange Study (CASES) sur l'impact des changements climatiques en mer de Beaufort

 

 

Projets récents

 

Habitats des salmonidés

Comme les salmonidés préfèrent l’eau froide, le réchauffement climatique appréhendé pourrait avoir un impact majeur sur leurs habitats, spécialement dans le nord du Québec, le Nunavik et le Nunavut. Dans ces régions, le touladi et l’omble de l’Arctique occupent une partie importante des pêcheries locales de subsistance. L’étendue et la localisation des habitats de ces espèces sont régies par la température de l’eau et les concentrations en oxygène dissous. Le touladi, par exemple, préfère des températures sous les 12° ou 15 °C et des concentrations en oxygène dissous supérieures à 4 ou 6 mg/L.  Les gestionnaires qui désirent améliorer la gestion de ces espèces ont besoin d’une meilleure compréhension de l’impact des changements climatiques sur les températures et les concentrations en oxygène dissous dans ces habitats. Notre projet utilise un modèle de lac simple, MyLake, pour reproduire les conditions actuelles de température et d’oxygène dissous dans les lacs et, par la suite, pour proposer des scénarios crédibles de l’évolution de ces habitats dans un futur rapproché (2041-2070) et, dans certains cas, un futur plus éloigné (2071-2100). En plus de simuler les températures et les concentrations en oxygène dissous de quelques lacs cibles, nous produirons des cartes changements appréhendés dans les températures des lacs et leurs couvertures de glace saisonnière pour le nord du Québec, le Nunavik et le Nunavut. Pour y arriver, le territoire en entier sera divisé en pixels au centre desquels nous déplacerons les mêmes lacs pour lesquels nous calculerons les températures passées et futures, ainsi que les couvertures de glace. Finalement, afin d’étudier les variations latitudinales entre le Québec, le Nunavik et le Nunavut, nous produirons une section nord-sud (50° à 75° N) des valeurs estimées de la température de l’eau, des concentrations en oxygène dissous et de la couverture de glace.

Financement : Consortium Ouranos et Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec (MFFP) (2015-2017)

Collaborateurs : Isabelle Laurion et André St-Hilaire (INRS), Mila Rautio (UQAC), Travis Logan (Consortium Ouranos), Marc Mingelbier (MFFP)

 

Réseau ArcticNet

Le but de ce réseau de centres d’excellence (2004-2018) est de contribuer au développement de politiques nationales et de stratégies d’adaptation pour aider le Canada à faire face aux impacts des changements climatiques dans l’Arctique. J’y contribue à une étude multidisciplinaire des interactions entre le plateau continental et le bassin arctique au large de l’embouchure de la rivière Mackenzie. Les autres régions d’intérêt sont la polynie du golfe d’Amundsen, le passage du Nord-ouest et le nord de la mer de Baffin.

Financement: Réseau ArcticNet (2014-2018)

 

Réseau Netcare de recherche sur le climat et les aérosols

L’objectif de ce programme canadien est d’étudier les aérosols d’origines biologiques dans l’Arctique. En particulier, le programme s’intéresse à l’effet des changements globaux ainsi que la réduction de la couverture de glace sur les échanges océan-atmosphère-continent des différentes formes du diméthylsulfure (DMS).

Financement : Réseau Netcare

 

Acidification du Saint-Laurent

Cette équipe de recherche, dirigée par le professeur Maurice Levasseur de l’Université Laval, a pour objectifs de quantifier le degré d’acidification des eaux de l’estuaire et du golfe du St-Laurent et d’en déterminer les causes.Financement  : FRQNT – Projet de recherche en équipe

 

 

Publications

 

Kriging / Krigeage

Nous avons développé une boîte à outils basée sur la librairie GSLIB pour effectuer le krigeage en MATLAB. Le logiciel est gratuit mais nous n'offrons PAS le support technique. Par contre des manuels de l'usager sont inclus. Trois versions sont maintenant disponibles.

We have developed a Kriging Toolbox based on the GSLIB (Geostatistical Software Library). The software MATLAB is required to run this toolbox. The software is free but we DO NOT provide technical support. User manuals are also provided. Three versions are currently available.

 

FICHIERS / FILES

CONTENU

CONTENTS 

Kriging42.zip

La version 2.0 n'est compatible qu'avec Matlab 4.2 et le manuel de l'usager (en MS Word) est en français.Version 2.0 has been developed for Matlab 4.2, under Windows 95. The user manual ("kriging.doc", in MS Word) is in French only. 

Kriging51.zip

La version 3.0 est compatible avec Matlab 5.1, 5.2 et 5.3, sous Windows 95 ou Windows 98. Elle ne fonctionne PAS sous Matlab 6.0. Deux manuels en MS Word sont inclus : un manuel français (fichier "français. doc") et un manuel anglais (fichier "english.doc").Version 3.0 is for Matlab 5.1, 5.2 and 5.3, under Window 95 or Window 98. It will NOT run with Matlab 6.0. Two user manuals are provided in MS Word: one in French ("francais.doc") and one in English ("english.doc"). 

Kriging61.zip

La version 4.0 est compatible avec Matlab 6.0, sous Windows 98. Le manuel de référence français est dans le fichier "francais.pdf".Version 4.0 is for Matlab 6.0, under Windows 98. The english user manual is in the file "english.pdf".